Lumières de Phoenix - le témoin gênant

Publié le par Telgar

J'ai regardé le reportage 'The Phoenix Lights - we are not alone'. 

Il apporte le témoignage de plusieurs témoins (une grosse douzaine), et il est interessant de voir que ces témoins sont absolument convaincus d'avoir vu quelque chose d'inexplicable, et plus précisément d'origine extra-terrestre. 

Il apparait en fouillant un peu, que il y a 2 évenements distincts, un passage d'une structure en V (vers 8:00 PM) et des lumières oranges. 

Difficile de se faire une opinion, mais ce reportage a un gros défaut, il est de parti pris. Et bien pris. 

Il y a un témoin, un seul, qui a pu regarder les lumières avec son telescope Dobson (un telescope de type Dobson permet un suivi manuel, c'est une grosse longue vue donc la base est posée par terre, pour faire simple, voir ici par exemple, sans moteur, il suffit de le manipuler, comme il est monté sur des glissières et qu'il est équilibré, il est très facile de suivre un objet dans le ciel, contrairement à d'autres types de téléscopes sur trépieds).  Il a observé les lumières et a pu les séparer en lumière rouge et verte (on notera que ça correspond à des éclairages d'avions), et à bien clairement déclarer que c'était des avions.  

Mais son témoignage est à peine mentionné (qques secondes), et même à l'évidence peu considéré compte tenu du demi-sourire du la conseillère municipale d'alors. 

Sous prétexte de favoriser les dizaines de témoignages allant dans le sens d'une grande structure triangulaire, on néglige un témoin pourtant autant crédible équipé d'un système grossissant. 

Un article à ce propos, en anglais, provenant d'un journal de l'Arizona, l'auteur a repris contact avec le ex-jeune Mitch Stanley (maintenant agé d'une trentaine d'année). Ce témoin n'a aucun espece de doute sur ce qu'il a vu. Etant astronome amateur, il a vu que c'étaient des avions, et il est passé à autre chose. 

Un article complet que j'ai sauvegardé dans les pages (ici) précise les conditions du témoignage (ou putôt de son non-témoignage puisqu'il a été superbement ignoré dans le reportage en objet), je cite:

 

Mitch Stanley, 21, spends several nights a week in his backyard with a 10-inch telescope, exploring the night sky. He's owned the telescope for about a year, and has learned the sky well. With its 10-inch mirror, the telescope gathers 1,500 times as much light as the human eye. And with the eyepiece Stanley was using on the night of March 13, the telescope gave him 60 times the resolving power of his naked eye.

Mitch Stanley, 21 an, passe plusieurs nuits par semaine dans son jardin, avec un telescope de 10" (25 cm, c'est une belle bête, ndt). Il a ce téléscope depuis  un an environ, et connait bien le ciel. Avec son miroir de 10", son téléscope capture plus de 1500 fois la lumière capté par l'oeil humain). Et avec l'oculaire qu'utilise ce soir là Stanley, le grandissement est de 60x (NDT : avec un téléscope type Dobson, il est effectivement possible de suivre un objet dans le ciel, comme par exemple un avion de ligne, sans aucun problème, testé et approuvé par le traducteur).  

That night Mitch and his mother, Linda, were in the backyard and noticed the lights coming from the north. Since the lights seemed to be moving so slowly, Mitch attempted to capture them in the scope. He succeeded, and the leading three lights fit in his field of vision. Linda asked what they were.

Cette nuit là, Mitch et sa mère Linda étaient dans le jardin et remarquèrent des lumières venant du Nord. Comme les lumières semblaient bouger très lentement, Mitch tenta de les voir dans le scope. Il réussit, et les 3 lumieres de l'avant (leading) rentraient dans son champ de vision. Linda lui demanda ce que c'était.

 NOTE de calcul sur le champ visuel couvert par un téléscope.  Un DOBSON de 250mm de diam. à un rapport Focale / Diametre d'environ 5. C'est à dire que pour un miroir de 250 mm, la focale ('longueur  optique') du Scope est de 1250mm. Son grossissement de 60x signifie qu'il utilise un oculaire de 20mm, courant pour un astronome amateur, ça fait partie du materiel de base, souvent vendu d'ailleurs avec le telescope, tout cela est cohérent. Si on part sur un Oculaire de 20 x 60°, on obtient un champ de 60° / 60 = 1°. La lune a un diametre apparent de 0.5°, pour donner une idée. Si il pouvait voir 3 avions dans son champ de vision, le triangle n'est pas si grand que ça. C'est un peu curieux par rapport aux autres témoignages, ce sera à creuser dans un autre article.détailler plus tard.

"Planes," Mitch said.
It was plain to see, he says. What looked like individual lights to the naked eye actually split into two under the resolving power of the telescope. The lights were located on the undersides of squarish wings, Mitch says. And the planes themselves seemed small, like light private planes. Stanley watched them for about a minute, and then turned away. It was the last thing the amateur astronomer wanted to look at.

"Des avions", dit Mitch. C'était évident à l'oeil. Ce qui apparaissait comme des lumières indiviiduelles à l'oeil nu se séparait en 2 grâce au pouvoir de résolution du télescope.  Les lueurs étaient localisées sous des ailes à profil carrés. Et les avions eux-mêmes apparaissaient  comme petits, comme des avions légers privés. Stanley les regarda pendant une minute environ puis passa à d'autres choses. Ces objets n'étaient d'aucun interêt pour un astronome.

"They were just planes, I didn't want to look at them," Stanley says when he's asked why he didn't stare at them longer. He is certain about what he saw: "They were planes. There's no way I could have mistaken that."

C'étaient juste des avions, je ne voulais pas les observer" dit Stanley quand il fut interrogé sur les raisons pour lesquelles il ne les observa pas plus longtemps.  Il était absolument sur de son observation : 'C'étaient des avions, il ny'a aucune possibilité que je me sois trompé la-dessus.

He was so certain, his mother didn't bother to look in the scope herself. And she thought nothing of it until the next morning when she heard radio reports that hundreds of people had thought they had seen something extraterrestrial. That day at work, she told her fellow employee and amateur astronomer Jack Jones what her son Mitch had seen in the telescope.

Il était si sur de lui que sa mère ne prit même pas la peine de regarder dans le telescope par elle meme. (NDT : ceci dit, elle n'y aurait sans doute pas réussi, ça demande un certain coup de main, à moins que elle même soit astronome, ce que l'histoire ne dit pas). Et elle n'y pensa plus jusqu'à ce qu'elle entende des rapports à la radio sur les observations par des centaines de personnes pensant que ils avaient vu quelque chose d'extra-terrestre.  Ce même jour elle raconta a son collegue de travail, astronome amateur lui-même Jack Jones ce que son fils avait vu au téléscope.

 

J'arrete la traduction de l'article ici, mais pour l'histoire, Jack Jones a contacté le conseillère municipale qui s'est concentré sur l'affaire (j'y reviendrais), et cela n'a pas été suivi d'approfondissement. C'est bien regrettable. 

Mais si ces premières lumières ne furent que des avions, ça soulève tout de même beaucoup de questions. 

Quels avions? Pourquoi en formation? Pourquoi l'US Air Force n'a pas simplement clarifié le sujet si c'était un simple exercice de nuit (la seule communication de l'US Air Force est à propos des fusées éclairantes, explication officielle des lumières de Phoenix.

Publié dans Phoenix Lights

Commenter cet article